Pause Vendéenne

Entre les 2 congés maternité et mon escapade nippone l’année dernière, je crois que j’avais oublié le goût des vacances! J’ai profité de mon week-end pour rejoindre PapiMami sur leur lieu de vacances, retrouver mes piots, et buller autour de la piscine pendant leurs siestes!

Ils avaient bien fait d’attendre l’arrivée du beau temps, le soleil a été au rendez vous et quand je suis arrivée, j’ai découvert que mon fils était déjà 3x plus coloré que moi!! Le choc! Bon, je me dis que mon teint de blonde doit toujours faire fantasmer la japonaise qui se cache sous une ombrelle, mais non, moi c’est naturel, je n’ai pas vu le soleil depuis tellement longtemps qu’une aspirine a meilleure mine!

24h sur place c’est relativement court, néanmoins, on s’est bien amusé! Zéphyr m’a fait d’énormes sourires (baveux, hein, toujours très baveux) me montrant sa sixiè… wait!! Sixième dent??? Quand je l’ai vu partir il en avait 4, une semaine plus tard, il en a 6! S’il me les mets 2 par 2, il va avoir un ratelier complet encore plus tôt que sa soeur! Tornade a été très étonnée de me voir à son réveil. Et elle aussi avait une surprise pour moi : un eczema rugueux! Oh oui, youpi ! Personnellement, après la réaction de Zéphyr à la cold cream de Mustela, je subodore que la crème solaire de la même marque – qui n’avait pourtant pas d’effets indésirables les 2 premières années – a moins bien été supportée. An cours de route, on a changé pour une autre marque, mais le mal était fait (diagnostic d’eczéma fait ce soir auprès d’un dermato qui avait des consultations avant les calendes grecques!!).

A part cela, le club vacances était nickel :

– possibilité de louer à partir de n’importe quel jour de la semaine,
– petite location tout près de la piscine (genre… hm..5m à tout casser),
– pour 40€ la location d’une poussette, lit de bébé, matelas à langer, chaise haute : mine de rien ça allège le transport!
– plein d’activité : un aquarium, une ferme pédagogique, une grande piscine avec jeux aquatiques…
– et surtout : le BABY-CLUB!!! Ouvert toute l’année, et ça c’est inestimable!

Zéphyr et Tornado n’ont pas eu l’occasion de tester l’accueil en collectivité, du coup, je stressais un peu… allaient-ils pleurer, ne pas s’y faire, etc. Tornado est grande mais elle n’a jamais connu que Maman ou PapiMami, quant à Zéphyr, il arrive dans la période des 9 mois où parait-il pointe l’angoisse de la séparation! Eh bien, j’ai eu de quoi être rassurée! le deuxième jour, Tornade a rangé bien gentiment sa casquette dans son casier à l’entrée, et le dernier jour (PapiMami s’étant octroyé une matinée au calme pour ranger avant le départ) ,  il se serait échangé à peu de choses ces mots-là

“Finis ton lait, sinon tu n’iras pas au baby-club!”  30 sec plus tard, la tasse était vide et Tornade prête ! Le petit chameau 🙂 Et quand j’ajoute le fait qu’un tel rythme (2 heures de piscine, jeux et activités diverses le matin + 3 h de baby-club l’après-midi) la fatiguait de manière positive (genre une sieste de 2h voire 3h et un coucher sans problème à 21h), j’attends d’autant plus impatiemment la rentrée à la maternelle!!

C’est très bien les petites filles pleines d’énergie, mais c’est encore mieux quand elles se dépensent avec des professionnel(le)s !

Du coup, je pense que si j’en ai la possibilité, je vais reprendre une location, hors saison encore, pour profiter plus longtemps du cadre et des installations. Un week-end, c’était beaucoup trop court!!

(et j’ai même pas eu le temps de faire le plein de spécialité! la honte!)

P.S. bientôt des photos… quand même!

Advertisements

Privés de vacances pour cause de crèche en surnombre

(attention, j’ai été mise au défi d’écrire un billet en mode Le Gorafi / site de news improbables et ubuesque)

Quand Francis et Claudine (les prénoms ont été changés), fringants sexagénaires de la région parisienne, ont décidé de prendre une semaine de vacances avec leur petits-enfants ils ne se doutaient pas que la recherche d’un lieu de villégiature tournerait au calvaire pour cause de … crèche!

On se disait, bien naïvement, que prendre des vacances en septembre serait idéal. Nous profiterions de la seule semaine de beau temps de l’été, sans subir la marée des aoutiens. Nous sommes retraités, vous savez, nous ne sommes pas à cheval sur les dates.” précise Claudine.

Dans leur recherche d’un club vacances, ils s’imposent cependant de trouver un baby-club ouvert et prêt à accueillir leurs deux petits-enfants, âgés de 8 mois et 2 ans. De nombreux villages vacances proposent en effet des espaces animés par des professionnels pour les enfants de 3 mois à 17ans, selon des tranches d’âges. “Nous n’avions pas imaginé que ceux-ci seraient fermés dès le 30 août”, remarque, déçue, Claudine.

En effet, les clubs vacances, ouverts même en dehors des périodes de vacances scolaires, savent bien que la France a enfin trouver une solution au manque d’accueil collectif pour les enfants de moins de 3 ans. Comme les enfants scolarisés, les enfants disposent tous d’une place en crèche et ne doivent surtout pas manquer leur rentrée, sous peine d’être mal vu par l’équipe enseignante. Le service d’accueil des tous-petits dans un village vacances famille, quel que soit l’organisme est donc superflu passé le 30 août.

“C’est embêtant, confie Claudine (oui Claudine est un peu la seule qui parle parce que Francis il râle tout le temps mais ne fait rien), on adore nos petits-enfants, mais comme nous les gardons le reste de l’année – nous devons faire partie de la seule commune de France qui a encore des problèmes de crèches saturées – nous aurions bien aimé pouvoir leur offrir un petit aperçu de la collectivité, et surtout, pouvoir profiter également de vacances ! S’il n’était pas possible de les occuper par un accueil en baby-club, je pense que nous renoncerons à nos vacances. Foutues crèches trop nombreuses dans ce pays!” explose-t-elle enfin.

Après plusieurs heures de recherche intensive sur les sites Internet de tous les organismes et villages vacances aux places disponibles en septembre, Claudine et Francis ont finalement trouvé, avec l’aide de leur fille, un seul et unique club vacances pouvant répondre à leur humble exigence. Les vacances sont sauves, mais l’année prochaine s’annonce compliquée encore…

Tout ça pour dire que PapiMami sont partis depuis hier en Vendée avec les piots, et on me souffle dans l’oreillette que la première demi-journée de Tornade (2ans) et Zéphyr (8 mois) vient juste de se terminer! J’ai hâte de savoir comment cela s’est passé. Je vous avoue que j’ai profité de ma pause pour m’enquérir de nouvelles, et qu’apparemment, après les pleurs et angoisses d’usage, tout serait rentré dans l’ordre.

Je pars ce week-end les rejoindre, j’aurais l’occasion de tester le co-voiturage! Quelle aventure!