Que de nouveauté! (fabulous gif inside)

Ce fait déjà un an et demi que mon blog existe! Woohoot!  A la base, je voulais y parler de mon expérience de jeune maman/gamine éternelle /mère indigne au Japon, mais finalement j’ai préféré revenir en France, puisque le papa n’assumait pas son rôle (et je ne parle que de son rôle en tant que père “à la japonaise”, c’est à dire qui subvient à l’existence de sa progéniture et de sa femme).

Je recentre donc le blog autour de mes phénomènes naturels, les biens-nommés Tornade (06/2012) et Zéphyr (12/2013), et de moi ! Paye ton nombrilisme 🙂

Du coup, on change le design en attendant les sous pour demander à mon amie Julia de Creajoy de me faire un thème tout choupi-kawaii qui me ressemble, on change la base-line du blog pour que tout le monde comprenne (et être mieux référencée aussi), et on reprend un rythme de publication potable!
Pourquoi autant de changement?
Parce que, enfin, j’ai l’impression de pouvoir gérer mon temps!! Après un mois à cumuler 2 mi-temps sur deux sites différents, avec une amplitude horaire 9h-19h30, j’ai enfin lâché mon boulot (esclavagiste) du matin. A la fin de la semaine, cela fera 1 mois pile que je me réadapte à m’occuper des petits le matin, pour me concentrer sur mon boulot de freelance l’après-midi, vu que le mi-temps de l’après-midi  est très libre! Tant que le boulot est fait, je peux utiliser les outils mis à disposition.
Je m’occupe donc de surveiller twitter, mettre à jour une page facebook, et écrire des articles sur le monde du bio, de l’écologie et de l’environnement, principalement. Et je suis payée pour faire ce que j’aime!
Malheureusement, je ne peux pas parler de tout ce qui me branche dans l’écologie, l’entrepreneuriat, et ma vie de maman…

Comme beaucoup de jeunes mamans, j’ai vite compris que la vie en entreprise n’était plus possible “comme avant”. En plus, je travaillais dans la communication, avec une chef  “à la japonaise”, qui voyait assez mal les gens partir avant elle, et rarement avant 20h. On ajoutait à cela 1h30 de transport en commun, et vous comprendrez que les 6 mois qui ont suivis mon retour après le congé mat’ de Tornade  aient été épuisants!
Alors comme beaucoup de jeunes mamans, je me suis tournée vers ces nouveaux métiers “en ligne” qui permettent de concilier maternité et émulation intellectuelle (le travail quoi :p). Mais je suis une prudente. Et une bosseuse, donc je me suis gardée de perdre tout contact avec le monde du travail “sur site”, je me suis trouvé un mi-temps qui me plait pour sa souplesse et qui me permet de jouer sur les 3 tableaux! Cela nécessite un poil d’organisation (et de schyzophrénie) pour jongler avec plusieurs comptes (fb, twitter, blog…) mais j’ai réussi à inverser la tendance de mes retards en billet en 2 semaines! Et j’ai trouvé le temps de faire de la pâtisserie!!

 

Je suis trop forte!!

Maintenant faut que je m’attèle aux remboursement sécu !!
Et que je ne perde pas le rythme!
Ca fait beaucoup… 🙂

Advertisements

Du dentifrice bio pour les quenottes

Depuis le Japon, où elle avait pris l’habitude de me suivre comme un petit chien dans l’appartement (oui, à 4 pattes) , Tornado adore faire à peu près tout ce que je fais… brossage de dents inclus. D’habitude le concept de petit singe n’est pas pour me faire plaisir (“ne touche pas ce couteau de 15cm”,  “non pas la tasse de thé bouillante”, “ne déshabille pas ton frère comme ça”… c’est infini…), heureusement mon top 3 des truc qu’elle peut refaire sans que ce soit un problème est :

-manger des fruits et légumes
-ranger sa chambre
-se laver les dents

Dès que j’ai découvert la passion de ma fille pour le brossage de dent, on a couru le jour même au Toys’R’us d’Ikebukuro pour lui acheter une brosse à dent adaptée à ses quatre petites dents.  Ca semble peut-être bizarre, mais j’avais déjà évoqué le fait que les produits pour nourissons sont des choses rarissimes : rien dans les convini, rien dans les supermarchés et pas toujours dans les kusuri-ya – sorte de parapharmacie, donc mon shopping “bébé” c’était Toys’R’us… Il faut voir qu’en plus, l’hygiène buccale au Japon c’est encore quelque chose de très particulier! Pour peu que vous déchiffriez le kanji des dents (ha), vous découvrirez un monde merveilleux de clinique dentaire, parfois  2 ou 3 tous les km. Je m’étais amusée à les compter entre l’appart’ et la station de métro… Les japonais font-ils tellement attention à leur dentition? Je dirais que non, en fait. D’où la nécessité d’avoir autant de dentiste pour soigner les caries, les plombages, et changer les bridges de cette population vieillissante. Personnellement, je crois qu’en 3 mois je n’ai du voir qu’une seule pub pour le dentifrice (une marques américaine en plus) alors que j’ai découvert des pub pour le placenta en gélule, des bas de contention pour jeune fille, de la bière pour homme et de la bière pour femme qui te fait te sentir bien et fraîche… Oui, je sais, en France c’est le déo ou les tampons, eux c’est la bière, on en reparle après qu’elles aient vomis sur leur stilettos? Un gouffre socio-culturo-hygiénique, vous dis-je!

(parce que culturellement, au Japon, il faut avoir des dents noires, ou pour les filles avoir une double rangée de dents, ça fait petite fille et c’est ultimate kawai... perso, je trouve que ça fait dents pourries et c’est tout)

DSC_0108Enfin, en France,  j’ai  trouvé de quoi initier Tornado au brossage de dents

, sans dentifrice, en attendant de rentrer en France, où je savais que je pourrais trouver des produits dont je connaitrais la composition. Si les dentistes vous conseillent toujours de commencer le brossage dès que possible, il est aussi dit que le dentifrice attendra les 2ans de l’enfant.. avant il avale inlassablement la pâte.
C’est pourquoi j’ai cherché du côté des dentifrices bio. Certes, ça ne sert pas à grand chose, si ce n’est “faire comme les grands”, mais c’est mieux que le dentifrice “conventionnel”. J’ai trouvé mon bonheur chez Coslys (parce que c’est une marque qui me convient, personnellement et que leur gamme bébé est sympa aussi). Tornado a bien évidemment voulu manger le dentifrice jusqu’à ce qu’elle comprenne (il n’y a pas longtemps) que ça ne fonctionnait pas comme ça.
Globalement, je suis contente que la miss continue de trouver du plaisir à se laver les dents, avec SON dentifrice à elle, au goût de fraise, très doux, et son packaging. Elle a bien compris que c’était le sien, et maman à un dentifrice pour ses dents à elle. Et maintenant je suis bonne pour recommencer depuis le début avec Zéphyr, 9 mois, 7 dents…déjà…

DSC_0103DSC_0104