[Now] Semaine d’adaptation à la crèche !

J’en parlais il y a quelques semaines : j‘ai réussi à avoir 2 jours de crèche par semaine pour la grande, et la semaine d’adaptation a été planifiée pour cette semaine. Du coup, j’ai un peu plus de temps, mais il y a aussi toute une logistique à organiser et un accompagnement à faire.

En tout cas, j’essaye! Il faut dire que Tornado a passé 29 mois de sa petite vie (toute sa vie, quoi) gardée soit par le duo salvateur “PapyMamy”, soit par moi. Il n’était pas question de la laisser du jour au lendemain dans une structure sans lui avoir suffisamment expliqué à l’avance ce qui allait se passer. J’ai commencé de manière très simple avec ses dessins animés!

zou

Zou, le petit zèbre que ma fille adore… Même Mamie connait les épisodes par coeur /o/

J’ai de la chance (ou pas … on épuise vite le stock en replay, et les DVD sont déjà tous rayés, enjoy ta tornade!), la miss a décidé qu’il y en avait 2 qu’elle aimait et refuse catégoriquement tous les autres… un peu comme sur les chaines musicales où elle m’ordonne de zapper si elle n’aime pas la chanson. Il s’agit du zèbre  Zou (déjà depuis le Japon) et T’choupi…  Enfin pas n’importe quel T’choupi. “T’choupi à l’école”, en 3D (comme Zou d’ailleurs). Du coup, c’était plus simple de lui expliquer que comme Zou et T’choupi, qui sont respectivement en primaire et en maternelle (science de maman),  ma Tornade aussi irait à l’école bientôt, et qu’elle pourra s’y faire plein d’ami.

Un samedi, nous avons même fait le chemin jusque l’établissement qui l’accueille et elle a remarqué le toboggan dans la cour. Le lendemain matin, devant le générique de T’choupi, elle n’a pas manqué de me faire remarquer le toboggan, et je l’ai conforté encore, que oui elle aussi pourra faire du toboggan à l’école.

600x540_1056_vignette_tchoupi-660

Tchoupi à l’école c’est une classe de 8élèves… le rêve…

D’une manière générale, j’ai commencé à parler d’école, même si c’est une crèche. Tout simplement parce qu’autour d’elle, elle n’entend jamais parlé de la crèche, mais de l’école, un concept plus simple à retenir. Je ne voulais pas reprendre le terme “baby-club” qu’elle a connu en septembre dernier, mais qui était associé aux vacances. Au bout de 3 jours, je lui parle sans distinction de la crèche ou de l’école, maintenant qu’elle a pu mettre une réalité sur les mots, et tout va très bien.

1002529_10152798955588904_4346065322642943230_nTornado a l’air ravie. C’est encore un petit peu la galère pour la faire dormir – j’en parlerai plus tard – mais globalement, une fois endormie, plus de réveil intempestif pour cause de terreur nocturne… à la rigueur une couche trop pleine.
Côté maman, je suis ravie aussi! Aujourd’hui, pour la première fois depuis des lustres, j’ai pu prendre une collation tranquillement installée, puisque Zéphyr faisait une sieste matinale, ou pas, mais en tout cas, il ne faisait pas un bruit!!

Demain, Tornado teste 2h30 avec la prise du déjeuner collectif, avant que je la récupère pour aller direct à la sieste pour elle et au boulot pour moi. Et vendredi, une première journée presque complète de 10h à 16h!
Sérieusement, je trouvais que 2 jours par semaine c’était parfait, une transition tout en douceur entre la garde familiale et la maternelle, mais en fait dans un monde parfait où tout le monde aurait une place en crèche, la semaine complète ça serait le pied!!!

#mèreindigne 🙂

Advertisements

Les miracles existent, si si!!

J’avais envie, en ce mois d’Octobre Rose, de vous parler de dépistage, cancer du sein, et surtout de produits pour éviter d’en arriver là… mais ce matin, un coup de fil a changé ma journée et certainement mon année.

Je n’y croyais pas. Je n’y croyais plus en fait, surtout depuis la lettre de la mairie m’annonçant que faute de place, mes petits allaient une année de plus être les deux parias qui, sur 100 enfants, sont gardés par la famille.  J’ai bien essayé de voir l’assistante sociale, même si cela équivaut à une humiliation, afin de comprendre pourquoi tout le monde me dit “vous êtes prioritaire” mais qu’au final, il n’y a pas de place. Ce fut un gros ascenseur émotionnel vécu à cette période où le boulot du matin me prenait la tête, m’empêchant de me concentrer sur mon travail de freelance; et pas de place en crèche pour me libérer du temps (toujours pour le freelance).

J’ai toujours tendance à croire que la chance sourit aux audacieux, ou en tout cas à ceux qui se battent.

Au mois d’août, une agence m’a rappelé pour me proposer le poste de l’après-midi que j’occupais pendant ma grossesse et qui est juste parfait pour bosser en parallèle.  Et 2 mois plus tard, une place se libère dans une crèche municipale!
Du coup, à partir de novembre, Tornado va découvrir les joies de la vie en collectivité, peut-être qu’elle fera des mots de plus de deux syllabes, et même deux syllabes différentes (pour le moment, il n’y a que “bababi” qui en compte 3 et qui désigne du “babybel“). Et peut-être même qu’elle découvrira l’utilité du pot et du réducteur de siège. Certes,  il paraitrait qu’il n’est pas bon de forcer les enfants à aller sur le pot avant 2 ans… mais elle a besoin 2 ans et 1/2 et l’apprentissage de la propreté se borne pour le moment à crier “cacaaaaaaaah” quand c’est fait, ou à enlever sa couche (pleine, ne gâchons rien) pour la mettre à la poubelle et se laver les mains… C’est chouette, il y a de l’idée, mais j’aimerais bien qu’elle aille jusqu’au bout. Si elle continue à avoir la concentration d’un poisson rouge, Zéphyr saura parler et sera propre avant elle.
Je compte aussi beaucoup sur la crèche pour me fatiguer la demoiselle qui est une véritable dynamo!! Si vous vous demandiez, la période “Furie Nocturne” n’est pas terminée. Je dois recevoir la veilleuse avec 12 jours de retard, la semaine prochaine si tout va bien!!

Donc, la crèche c’est une giga-méga-bonne nouvelle!!! Miraculeux vous dis-je!

Je l’ai!! Je l’aaaaaaaaaaai!!!

Mine de rien, à ce rythme, pour Noël on me propose un HLM ou je trouve un proprio qui accepte de me louer un 3P !