Les 10 (vraies) raisons de se lever plus tôt le matin

J’adore ouvrir ma boite mail et découvrir des newsletters sibyllines comme “aimer c’est chouette”, “moi, mais en mieux” ” “manger sain c’est trop bien”! Aujourd’hui, scoop chez MarieClaire : se lever (un peu) plus tôt c’est utile, donc on nous énonce 10 choses merveilleuses qui vont nous donner envie d’avancer notre réveil-matin. Mais attention, il faudra bien choisir parmi les propositions listées sinon il faut oublier le changement d’heure qui arrive prochainement. Déjà, j’ai des doutes sur le “petit jogging 20 minutes, douche comprise ! ” … moi il me faut 20 minutes pour la douche et à peu près le double pour sécher mes cheveux, mais promis je vous en reparlerai 😉 si j’arrive à me lever plus tôt !!

Cet article vous annonce aussi la méthode pour réussir à se lever plus tôt en 3 lignes… moi j’ai trouvé un remède miracle : 2 mômes !

Du coup, j’ai eu envie de vous refaire le top 10 des raisons qui nous  poussent (nous les mamans) à nous lever plus tôt que de raison… ! (et comme il n’y a pas encore école, je n’ai même pas mis “être à l’heure à l’école”).

Version MarieClaire : Aller travailler à pied
Version maman : suivre le rythme des petits

La vraie raison pour laquelle on se réveille plus tôt: c’est que Tornado est la meilleure alternative à l’énergie nucléaire et que pour des raisons inconnues (qui feront sans doute plancher de nombreux scientifiques et mamans jusqu’à son stade “adolescence-t’es-nulle-laisse-moi-dormir”) elle se couche plus tard et se réveille plus tôt que tout le monde. 6h de sommeil, elle pète le feu. Et sans sieste, sinon c’est pas du jeu…

Version MarieClaire : Préparer le dîner
Version Maman : préparer le petit-déjeuner
Parce que si tu crois qu’un gamin va zapper son biberon ou son jus de pomme pour tes beaux yeux (enfin les cernes dessous) c’est que toi aussi, tu te lèves beaucoup trop tôt et que tu rêves encore!

Version MarieClaire : Apprendre quelque chose
Version Maman : Regarder les informations
On reste dans la même catégorie sauf qu’on ne parlera pas du combo “chinois /point de croix / guitare” (après tout je baragouine japonais et je fais de la couture) mais de choses plus prosaïques comme quel temps il fait ou la dernière affaire Sarko, pour 1-savoir comment habiller la famille (et ne pas chopper la crève), ou 2-ne pas être larguée à la machine à café… Ca tombe bien, les chaines d’infos font des journaux de 30min, pub et sports y compris, du coup ça ne prend que 10minutes pour l’essentiel.

Version MarieClaire : S’offrir un café en terrasse
Version Maman : Trainer au lit
Cette proposition gagne haut la main dans la catégorie “next year”… Et pourtant, qu’est-ce que j’aime me poser pour prendre un thé. En France, on a pas vraiment le choix c’est le zinc ou la franchise, mais au Japon, il y a des salons de thés, des indépendants et des chaines, types Starbucks ou Costa, environ tous les 15mètres. C’était mon bonheur d’y passer quelques heures, avec des amies, c’est le summum!! Et puis il y a eu la poussette. Et Tornado a décidé que ça n’était pas assez rock’n’roll. Du coup si je dois me réveiller 30 minutes plus tôt, c’est surtout pour avoir DU TEMPS, pour m’étirer longuement, faire un câlin au chat, etc.
Version MarieClaire : Prendre un vrai petit déjeuner
Version Maman : avaler un petit déjeuner
Quand tu te lèves avec le poil dru et les yeux qui piquent, le mieux c’est encore le radar pour tout ce qui est “tâches matinales”. A part le week-end pour un hypothétique brunch, on va oublier de suite le petite déjeuner façon buffet à l’hôtel 3 ou 4 étoiles. Chaque matin c’est la même chose, le biberon à faire, préparer nécessaire pour moi et Tornado, donner à manger aux chats (et leurs croquettes différentes pour ne rien gâcher), caler Zéphyr entre 2 coussins et le laisser vider son bib (7min top chrono), installer Tornado devant son déjeuner et surveiller que ça mange correctement… Entre  3 recommandations, j’arrive à avaler une tartine et un yaourt, je suis contente.
Version MarieClaire : Faire un jogging / des abdos
Version maman : oui bon, là, c’est de l’argument choc.
Bon j’avoue, j’ai ressorti et huilé le vélo d’appartement, mais pas question de me lever plus tôt! Je fais 25 minutes de vélo quand je peux, pendant que Zéphyr régurgite joyeusement sur le tapis et que Tornado regarde Zou.

Version MarieClaire: Se coiffer
Version maman : Se coiffer
Sauf que je ne parle pas comme MarieClaire  d’un “twist antique, une tresse, ou un brushing rapide”… non je parle d’avoir juste le temps de vaporiser un peu de shampoing sec (parce que le lavage de cheveux c’est superflu quand ton même régurgite avant même que ce soit sec), se laver les dents, puis de coiffer le tout avant de refaire le chignon coiffé-décoiffé, dont je suis devenue spécialiste, ou la natte floue (après une nuit de sommeil en pointillé) qui est devenu mon totem. Mon rêve serait de pouvoir ressortir le fer à friser pour faire des grosses boucles comme les héroïnes de série TV, mais il me faut plus de 30minutes avec mes cheveux qui m’arrivent au bas des reins (oui oui, promis, un jour), donc je prends 10 minutes pour au moins avoir une coiffure propre, et sérieusement, il faut vraiment se lever plus tôt pour prendre ce temps. Il m’est arrivé de passer 5 jours avec la même natte pendant les premiers mois avec Zéphyr… (vous ne verrez plus jamais ma tresse de la même manière!!)

Version MarieClaire : Méditer
Version maman : Ranger

Sérieusement, tu vas méditer alors que tu peux dormir 1/2h de plus? Non, si je me lève 1/2h avant c’est pour essayer de remettre un peu d’ordre dans mon capharnaüm… et aussi passer le balai. Après tout on est peut-être pas loin de la méthode MarieClaire, ranger ça permet d’harmoniser les énergies Feng Shui.

Version MarieClaire : Finir une série
Version maman : … seulement si c’est dans la catégorie jeunesse
Pas besoin de se lever tôt… Sauf que les séries qu’on m’impose s’appellent T’choupi, Zou, ou Oomizoomis… Tu penses pouvoir y échapper? Eh bien là aussi, c’est du rêve.  La lobotomie n’est pas loin.

Version MarieClaire : Entretenir son couple
Je zappe, hein, j’ai bien essayé et demandé à monsieur de se lever lui aussi un peu plus tôt pour au moins profiter de sa fille, mais c’est tombé dans l’oreille d’un sourd. Et comme désormais il n’a que 10 minutes pour un mail tous les 2 mois… Alors non, je ne vais pas me lever plus tôt pour lui (et pour personne en fait). J’essaye déjà de m’entretenir moi et mes phénomènes naturels 🙂

Bon, si vous voulez lire l’article complet  (et rire?) il est là : http://www.marieclaire.fr/,10-raisons-de-se-lever-plus-tot,721821.asp?xtor=EPR-61-%5B07%2F10%2F14%5D

Privés de vacances pour cause de crèche en surnombre

(attention, j’ai été mise au défi d’écrire un billet en mode Le Gorafi / site de news improbables et ubuesque)

Quand Francis et Claudine (les prénoms ont été changés), fringants sexagénaires de la région parisienne, ont décidé de prendre une semaine de vacances avec leur petits-enfants ils ne se doutaient pas que la recherche d’un lieu de villégiature tournerait au calvaire pour cause de … crèche!

On se disait, bien naïvement, que prendre des vacances en septembre serait idéal. Nous profiterions de la seule semaine de beau temps de l’été, sans subir la marée des aoutiens. Nous sommes retraités, vous savez, nous ne sommes pas à cheval sur les dates.” précise Claudine.

Dans leur recherche d’un club vacances, ils s’imposent cependant de trouver un baby-club ouvert et prêt à accueillir leurs deux petits-enfants, âgés de 8 mois et 2 ans. De nombreux villages vacances proposent en effet des espaces animés par des professionnels pour les enfants de 3 mois à 17ans, selon des tranches d’âges. “Nous n’avions pas imaginé que ceux-ci seraient fermés dès le 30 août”, remarque, déçue, Claudine.

En effet, les clubs vacances, ouverts même en dehors des périodes de vacances scolaires, savent bien que la France a enfin trouver une solution au manque d’accueil collectif pour les enfants de moins de 3 ans. Comme les enfants scolarisés, les enfants disposent tous d’une place en crèche et ne doivent surtout pas manquer leur rentrée, sous peine d’être mal vu par l’équipe enseignante. Le service d’accueil des tous-petits dans un village vacances famille, quel que soit l’organisme est donc superflu passé le 30 août.

“C’est embêtant, confie Claudine (oui Claudine est un peu la seule qui parle parce que Francis il râle tout le temps mais ne fait rien), on adore nos petits-enfants, mais comme nous les gardons le reste de l’année – nous devons faire partie de la seule commune de France qui a encore des problèmes de crèches saturées – nous aurions bien aimé pouvoir leur offrir un petit aperçu de la collectivité, et surtout, pouvoir profiter également de vacances ! S’il n’était pas possible de les occuper par un accueil en baby-club, je pense que nous renoncerons à nos vacances. Foutues crèches trop nombreuses dans ce pays!” explose-t-elle enfin.

Après plusieurs heures de recherche intensive sur les sites Internet de tous les organismes et villages vacances aux places disponibles en septembre, Claudine et Francis ont finalement trouvé, avec l’aide de leur fille, un seul et unique club vacances pouvant répondre à leur humble exigence. Les vacances sont sauves, mais l’année prochaine s’annonce compliquée encore…

Tout ça pour dire que PapiMami sont partis depuis hier en Vendée avec les piots, et on me souffle dans l’oreillette que la première demi-journée de Tornade (2ans) et Zéphyr (8 mois) vient juste de se terminer! J’ai hâte de savoir comment cela s’est passé. Je vous avoue que j’ai profité de ma pause pour m’enquérir de nouvelles, et qu’apparemment, après les pleurs et angoisses d’usage, tout serait rentré dans l’ordre.

Je pars ce week-end les rejoindre, j’aurais l’occasion de tester le co-voiturage! Quelle aventure!