Les miracles existent, si si!!

J’avais envie, en ce mois d’Octobre Rose, de vous parler de dépistage, cancer du sein, et surtout de produits pour éviter d’en arriver là… mais ce matin, un coup de fil a changé ma journée et certainement mon année.

Je n’y croyais pas. Je n’y croyais plus en fait, surtout depuis la lettre de la mairie m’annonçant que faute de place, mes petits allaient une année de plus être les deux parias qui, sur 100 enfants, sont gardés par la famille.  J’ai bien essayé de voir l’assistante sociale, même si cela équivaut à une humiliation, afin de comprendre pourquoi tout le monde me dit “vous êtes prioritaire” mais qu’au final, il n’y a pas de place. Ce fut un gros ascenseur émotionnel vécu à cette période où le boulot du matin me prenait la tête, m’empêchant de me concentrer sur mon travail de freelance; et pas de place en crèche pour me libérer du temps (toujours pour le freelance).

J’ai toujours tendance à croire que la chance sourit aux audacieux, ou en tout cas à ceux qui se battent.

Au mois d’août, une agence m’a rappelé pour me proposer le poste de l’après-midi que j’occupais pendant ma grossesse et qui est juste parfait pour bosser en parallèle.  Et 2 mois plus tard, une place se libère dans une crèche municipale!
Du coup, à partir de novembre, Tornado va découvrir les joies de la vie en collectivité, peut-être qu’elle fera des mots de plus de deux syllabes, et même deux syllabes différentes (pour le moment, il n’y a que “bababi” qui en compte 3 et qui désigne du “babybel“). Et peut-être même qu’elle découvrira l’utilité du pot et du réducteur de siège. Certes,  il paraitrait qu’il n’est pas bon de forcer les enfants à aller sur le pot avant 2 ans… mais elle a besoin 2 ans et 1/2 et l’apprentissage de la propreté se borne pour le moment à crier “cacaaaaaaaah” quand c’est fait, ou à enlever sa couche (pleine, ne gâchons rien) pour la mettre à la poubelle et se laver les mains… C’est chouette, il y a de l’idée, mais j’aimerais bien qu’elle aille jusqu’au bout. Si elle continue à avoir la concentration d’un poisson rouge, Zéphyr saura parler et sera propre avant elle.
Je compte aussi beaucoup sur la crèche pour me fatiguer la demoiselle qui est une véritable dynamo!! Si vous vous demandiez, la période “Furie Nocturne” n’est pas terminée. Je dois recevoir la veilleuse avec 12 jours de retard, la semaine prochaine si tout va bien!!

Donc, la crèche c’est une giga-méga-bonne nouvelle!!! Miraculeux vous dis-je!

Je l’ai!! Je l’aaaaaaaaaaai!!!

Mine de rien, à ce rythme, pour Noël on me propose un HLM ou je trouve un proprio qui accepte de me louer un 3P !

Que de nouveauté! (fabulous gif inside)

Ce fait déjà un an et demi que mon blog existe! Woohoot!  A la base, je voulais y parler de mon expérience de jeune maman/gamine éternelle /mère indigne au Japon, mais finalement j’ai préféré revenir en France, puisque le papa n’assumait pas son rôle (et je ne parle que de son rôle en tant que père “à la japonaise”, c’est à dire qui subvient à l’existence de sa progéniture et de sa femme).

Je recentre donc le blog autour de mes phénomènes naturels, les biens-nommés Tornade (06/2012) et Zéphyr (12/2013), et de moi ! Paye ton nombrilisme 🙂

Du coup, on change le design en attendant les sous pour demander à mon amie Julia de Creajoy de me faire un thème tout choupi-kawaii qui me ressemble, on change la base-line du blog pour que tout le monde comprenne (et être mieux référencée aussi), et on reprend un rythme de publication potable!
Pourquoi autant de changement?
Parce que, enfin, j’ai l’impression de pouvoir gérer mon temps!! Après un mois à cumuler 2 mi-temps sur deux sites différents, avec une amplitude horaire 9h-19h30, j’ai enfin lâché mon boulot (esclavagiste) du matin. A la fin de la semaine, cela fera 1 mois pile que je me réadapte à m’occuper des petits le matin, pour me concentrer sur mon boulot de freelance l’après-midi, vu que le mi-temps de l’après-midi  est très libre! Tant que le boulot est fait, je peux utiliser les outils mis à disposition.
Je m’occupe donc de surveiller twitter, mettre à jour une page facebook, et écrire des articles sur le monde du bio, de l’écologie et de l’environnement, principalement. Et je suis payée pour faire ce que j’aime!
Malheureusement, je ne peux pas parler de tout ce qui me branche dans l’écologie, l’entrepreneuriat, et ma vie de maman…

Comme beaucoup de jeunes mamans, j’ai vite compris que la vie en entreprise n’était plus possible “comme avant”. En plus, je travaillais dans la communication, avec une chef  “à la japonaise”, qui voyait assez mal les gens partir avant elle, et rarement avant 20h. On ajoutait à cela 1h30 de transport en commun, et vous comprendrez que les 6 mois qui ont suivis mon retour après le congé mat’ de Tornade  aient été épuisants!
Alors comme beaucoup de jeunes mamans, je me suis tournée vers ces nouveaux métiers “en ligne” qui permettent de concilier maternité et émulation intellectuelle (le travail quoi :p). Mais je suis une prudente. Et une bosseuse, donc je me suis gardée de perdre tout contact avec le monde du travail “sur site”, je me suis trouvé un mi-temps qui me plait pour sa souplesse et qui me permet de jouer sur les 3 tableaux! Cela nécessite un poil d’organisation (et de schyzophrénie) pour jongler avec plusieurs comptes (fb, twitter, blog…) mais j’ai réussi à inverser la tendance de mes retards en billet en 2 semaines! Et j’ai trouvé le temps de faire de la pâtisserie!!

 

Je suis trop forte!!

Maintenant faut que je m’attèle aux remboursement sécu !!
Et que je ne perde pas le rythme!
Ca fait beaucoup… 🙂