1 an déjà

Voilà, cela fait un an que je suis revenue du Japon, et j’avais envie de reprendre ce blog pour moi-même. Maintenant, je peux voir les gens plus facilement, pas besoin d’une interface pour y coller des pavés de vie à 10.000km. Non, c’est tellement mieux quand on est à 50km mais tellement débordée qu’on ne se voit malheureusement pas plus!

Mon séjour à Tôkyô aura été riche et il m’a fallu faire un choix encore difficile à exprimer :

> revenir au Japon, pour y vivre cloitrée, seule avec 2 enfants, dans un appartement surbruyant, une atmosphère polluée 365 jours par an, une sécurité alimentaire douteuse, et la solitude de la femme au foyer dévouée à ses enfants et un mari qu’elle ne voit quasiment jamais.
> rester en France, reprendre un boulot, une vie, un budget, que je peux gérer, même si c’est seule avec 2 enfants. Surtout que l’on m’a fait une très belle proposition de job en freelance…

Me connaissant un terrain sensible à la dépression, j’ai décidé de fuir toutes les situations d’isolement et d’oisiveté si je veux garder mon équilibre mental. Pour dire vrai, ce n’est pas facile de reprendre les choses de 0, mais – et on me l’a fait remarquer – cela me permet de montrer à mes enfants que je suis positive, active et je fais front, tant que faire se peut … (oui j’avoue, dès fois, je les ferais bien adopter juste parce que je sais que je suis une mauvaise mère et qu’à moi seule je ne leur apporterai jamais la stabilité d’un foyer avec deux parents, homo ou pas). Dans ces moments, j’ai envie de me tourner vers d’autres blogs de maman solo pour y trouver l’humour qui me manque et le courage qui s’éclipse parfois.  Et puis en fait, j’ai pas le temps : 2 boulots (oui être freelance c’est pas sécurisant la première année alors je cumule), 2 enfants et PapiMami à gérer également, puisqu’ils me gardent les piots! Sans oublier quelques copines et hobbys bienvenus pour m’aérer la tête.

Alors, le Japon? Je ne sais pas… une partie de moi voudrait que cela fonctionne mais j’ai besoin que le papa fasse aussi quelques efforts de son côté. Si mon job en freelance se développe pourquoi pas repartir quand les enfants seront plus grands, mais toujours, il faut que le papa comprenne sa chance et qu’il ne la laisse pas filer. Pour le moment, ce sont des projections, en aucun cas des projets; j’ai suffisamment à faire. Je sais seulement que je prévois d’y retourner en 2015 -Inch’Allah-, pour des vacances, à l’occasion du Shichi-Go-San (七五三 ), fête célébrée le 15 novembre, où les filles de 3 et 7 ans et les garçons de 5 et 7 ans s’habillent de manière traditionnelle et fêtent la fin d’une partie de leur enfance. J’ai hâte de retrouver mes amies sur place et de jouer à la poupée “kokeshi” avec Eilinn!

Voici donc une nouvelle page de ma vie, à 3 toujours mais différemment …

 

Advertisements

2 thoughts on “1 an déjà

  1. Tu as pris la meilleure décision pour toi et tes petits anges et c’est le plus important. Bien entendu je pourrai te dire que se retrouver sur Tokyo pour boire un thé ou barboter dans un onsen me manque mais tu le sais déjà et en plus tu reviendras l’année prochaine pour mon anniversaire. Je poserai deux trois jours de repos spécialement pour toi et tes petits bouts et on passera un super moment.
    Tu es déjà une maman formidable pour tes loups quoi que tu puisses en penser. Quel meilleur exemple qu’une maman aimante et battante? Un papa est important mais seulement si il se comporte comme tel alors ne te culpabilise pas, ne te sous-estime pas et continue. Tu n’es pas une maman parfaite puisque ça n’existe pas mais franchement tu es géniale!
    A très vite!!!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s